SCIENCES PHYSIQUES.

Sciences.  Spéculations Logiques.

Les  rayons  cosmiques.

Cela fait bien longtemps que le monde des Algébristes veut accrocher la découverte des « Rayons Cosmiques » à son, piètre, tableau de chasse.

Sans succès, cependant mais en ayant au cours des âges, âges récents, dilapidé des sommes plus grandes que le P.I.B. de certains états.

Nos modernes alchimistes, pensent qu’il faut toujours un athanor plus grand, plus gros, en un mot : meilleur.

Voir la course aux TOKAMAKs, et notre I.T.E.R. plus de 40 Milliard d’euros.

Pour quel résultat ?

Pas grand chose, semble t-il, car le matériel ne résiste que quelques fractions de secondes.

JOLIE ALLUMETTE !

Très chère, mais jolie!

Donc, il existe bel et bien des rayons cosmiques, (des milliards de rayons) de très forte puissance, qui nous traversent nous et tout la planète, sans cesse.  Cela se présenterait, enfin l’enveloppe matérielle en contact avec le phénomènes se présenterait, sous la forme d’un invisible fil, pour peu que nous ayons cette nouvelle chambre à bulles. Ce fil, dont nous ne percevrions que les effets, vient de très loin, s’enfonce dans l’atmosphère puis dans le milieu ambiant  » biosphère  » pour finalement passe dans la terre, la traverse et part, on ne sait où.

La bonne approximation est de dire que cela ressemblerait à un fil.

Mais invisible par nature, ce fil.

Il faudrait donc une chambre à bulle pour détecter, les rayons cosmique. Un grande chambre, car les rayons cosmiques ne sont pas serrés les un contre les autres.

Il y a bien de l’espace; des mètres, entre deux rayons cosmiques. Sauf peut être aux pôles, où ils seraient plus rapprochés, c’est une hypothèse basée sur l’effet aurore boréale et sa contrepartie australe.

Avec une grande chambre à bulle et un peu de matériel, il serait possible de mettre en évidence (toujours pas le rayon cosmique, qui est toujours Invisible) mais l’interaction de ce rayon aux propriétés fantastiques, car ne dépendant pas Totalement de notre Topologie courante.

Que faut il mettre dans la chambre à bulles? De l’air!

Pas besoin de Mercure ou de Gallium, par dizaines de milliers de tonnes.

Pas utile et quelle économie.

Pourquoi seulement de l’air?

Pour une seule et unique raison oubliée des algébristes, mais connue des Physiciens et des Expérimentateurs en Physique, les Rayons Cosmiques sont comme les Trous Noirs des Absorbeurs Intégraux.

RAYON COSMIQUE; CORPS NOIR!

Logiquement, car tout ceci est Logique, basé sur les faits connus de la Physique, étayé par des expériences et par une Vision Ordonnée « Cosmique » du Monde.

Les Rayons Cosmiques, ont un diamètre assez petit, voire même pas de dimension transversale dans notre monde. Enfin, les Rayons Cosmiques possèdent une puissance FOLLE, mais qui nous est pour l’instant d’aucun intérêt.

Le TEMPS n’est pas connu pareillement dans un Rayon Cosmique, nous avons vu que le Rayon Cosmique pourrait ne pas avoir toutes ses dimensions dans notre Monde, il pourrait bien être au delà du Mur de PLANCK et cependant posséder dans notre Monde une Longueur Infinie.

Comme vous voyez le sujet est intéressant pour les spéculations à priori et par la moisson de faits (contradictoires, en apparence) qui porteraient une vision nouvelle sur la topologie de notre Monde et surtout permettrait de mieux comprendre l’Entropie, la Puissance et l’Énergie.

S. CARVAJAL  : Expérimentateur en Physique.

Management Stratégique & Innovations Technologiques

Cet article a été publié dans Signes des Temps. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s