MéthaneThiol, une Catastrope « Écologiste » !

Une Molécule pour mille, pendant une heure, voilà le seuil Mortel du MéthaneThiol*

Quid de la sécurité ?

Source Wikipedia :

Les fiches de sécurité françaises classifient le méthanethiol comme extrêmement inflammable et nocif. Il est toxique à hautes concentrations par inhalation et affecte le système nerveux central en provoquant des maux de tête, des nausées et une irritation du système respiratoire. Son odeur permet néanmoins en principe d’éviter toute intoxication, mais il peut provoquer une dermatose avec la peau. Il est donc recommandé de laver abondamment la peau et les yeux en cas de contact à de fortes concentrations. Le méthanethiol est plus dense que l’air et a tendance à s’accumuler dans les endroits confinés.

Lorsque le méthanethiol brûle, il dégage du dioxyde de carbone, mais aussi des gaz toxiques et corrosifs comme le dioxyde de soufre. Il faut également éviter de le laisser en contact avec des oxydants.

* En France, ainsi qu’aux États-Unis, en Allemagne et en Grande-Bretagne, la VME (Valeur Moyenne d’Exposition pour 8 heures) est de 0,5 ppm. La CL50 pour 1 heure (Concentration Létale 50 %) est de 1 350 ppm.

Enfin, le méthanethiol est considéré comme toxique pour les organismes aquatiques et dangereux dans l’eau potable.

A material safety data sheet (MSDS) lists methanethiol as a colorless, flammable gas with an extremely strong and repulsive smell. At very high concentrations it is highly toxic and affects the central nervous system. Its penetrating odor provides warning at dangerous concentrations. An odor threshold of 1 ppb has been reported.[1] The United States OSHA Ceiling Limit is listed as 10 ppm.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.