SI VIS PACEM, PARA PACEM

LA FRANCE EST UNE RÉPUBLIQUE AVEC UNE CONSTITUTION VOTÉE ASSURANT L’ÉGALITÉ DE CHACUN, À TOUT MOMENT.


Ainsi, citoyen LIBRE, d’un PAYS LIBRE, je décide LIBREMENT de fournir l’information suivante, qui est historique, et qui peut avoir une influence dans le cas où nous serions poussés, nous Français et européens, vers une aventure, non choisie, au bout d’un long périple, non choisi, de chaos en tous genres.


Il est entendu, que nos armements dépendent des Ministères, je veux attirer l’attention sur ce matériel de la Défense Française, qui n’a pas eut la CHANCE du RAFALE.

LE MIRAGE 4 000, appareil, qui moyennant une refonte de la motorisation, et bien sûr une électronique à jour, serait capable assez vite de fournir à la FRANCE une capacité potentielle de moyens.


Il faut bien avoir une raison, pour faire un tel article ?


J’en ai une, elle sera écrite en toute fin de cet article, découvrez le matériel, dites vous que certaines choses étaient impossibles, il y a trente ans, et que naturellement comme cet avion est plus grand, que le Rafale, à priori l’électronique du rafale trouvera facilement sa place dans ce outil de défense.


Ce qui suit, sauf les notes de l’auteur est tiré de Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Mirage_4000

        Dassault Mirage 4000

{{#if:
Image illustrative de l'article Dassault Mirage 4000

Constructeur Drapeau : France Dassault aviation
Rôle Avion de chasse
Statut Prototype
Premier vol 9 mars 1979
Nombre construits 1
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Snecma M 53-P2 x 9 700 kg
Nombre 2
Type turboréacteur avec postcombustion
Poussée unitaire 83 kN avec PC
Dimensions
Envergure 12 m
Longueur 18 7 m
Hauteur 5 80 m
Surface alaire 73 m2
Masses
À vide 13 400 kg
Avec armement 16 100 kg
Maximale 32 000 kg
Performances
Vitesse maximale 2 445 km/h (Mach 2,2)
Plafond 20 000 m / 65 600 ft m
Vitesse ascensionnelle 18 300 m/min
Rayon d’action 2 000 km
Charge alaire 220 kg/m2
Rapport poussée/poids superieur à 1
Armement
Interne 2 canons de 30 mm + Radar Thomson-CSF RDM
Externe 8 000 kg de charges externe comme Magic II + GBU + réservoir + radar de suivi de terrain en pod


Le Mirage 4000 est un prototype d’avion de chasse développé par Dassault Aviation comme une version biréacteur du Mirage 2000. Les deux avions partagent un certain nombre de caractéristiques comme leurs moteurs, leurs ailes delta et les commandes de vol électriques. Le développement du prototype a été entièrement financé par son constructeur, mais n’a débouché sur aucune construction en série.


 

Super Mirage 4000 avec le pod Antilope, radar de suivi de terrain.


Les études pour le Super Mirage 4000 ont été lancées en 1976, en parallèle de celles du Mirage 2000 qui venait d’être choisi pour équiper l’Armée de l’Air française.

Comparable en taille au F-15 Eagle américain, l’avion est largement construit en matériaux composites afin de réduire son poids au maximum. Il est équipé de plan canard ajustable en vol. Particularité, c’est la première dérive au monde à être en composite de carbone, elle contient un réservoir de carburant augmentant considérablement l’autonomie de l’appareil (la dérive a la surface d’une aile de Mirage F1).

Au total, le Mirage 4000 emporte trois fois plus de carburant que le Mirage 2000.

 _____________________________________

Notes de l’auteur :

le fait que le mirage 4 000, emportait trois fois plus de carburant que le Mirage 2 000, n’est qu’une anecdote.

Ce n’est en aucun cas un élément disqualifiant ce matériel.

D’ailleurs, la post combustion est une chose qui peut s’améliorer.

Il est possible d’ajouter un moyen propulsif supplémentaire, pour des accélérations par impulsions, le choix stratégique est ouvert.


Ce qui est en jeu, c’est la capacité défensive de ce pays, LA FRANCE, le pays des HOMMES LIBRES.


Salut Homme Libre!  ou comme il se disait, il fût un temps : SLA N’A GAEL


S. CARVAJAL

Management  Stratégique  Industriel  &  Innovations.


En 1995, avec d’autres personnes, qui étaient à l’É.S.I.M Marseille, nous avons décliné l’offre d’entrer à l’É.N.A., chacun avait ses raisons.

Je ne suis pas un administratif, je suis un technicien, destiné à l’enseignement Technologique, voire un peu plus, et entrer à l’É.N.A. quand déjà depuis plusieurs mois, je finançais à crédit ma formation.

Il se trouvait que, l’administration attendait la fin de l’année officielle pour finaliser les dossiers….. des personnes en formations . Il est des réalités, qui n’ont rien à voire avec la fluidité d’une vraie organisation.

Comme vous voyez, ce n’était en aucun cas une bonne idée.

D’ailleurs l’accélération par impulsion n’est pas une chose totalement inconnue.

Ce genre de possibilité rallongerait beaucoup le rayons d’action.

Réduire le rayon en réduisant la capacité d’emport du carburant serait LA TRÈS MAUVAISE IDÉE, CELLE QU’IL FAUT REJETER.

Sans illusions !

S. CARVAJAL Le Mardi 12 MAI 2015

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.