À MONDE IMPERTINENT.

Réponse du même métal.


JOUE MOI DE L’ÉLECTROPHONE
Paroles et Musique: Charles TRENET
© – 1972 – Raoul Breton


Joue moi de l’électrophone,
J’ai envie d’entendre des airs joyeux.
Ne me joue pas « l’après-midi d’un faune »,
Çà me donne des larmes aux yeux,
C’est bien trop beau !
Joue moi plutôt
Des airs militaires,
Comme au temps d’mon régiment,
Des airs comme au temps de la guerre
Comme au temps de mes vingt ans
Ouvrez le ban !

Rien n’est à moi
Tout est à eux
A eux, à eux, à eux, à eux.
Rien n’est à moi
Tout est à eux
A eux, à eux, à eux, à eux.

Joue-moi des airs de manège
Que jouerait la fanfare des Beaux-Arts.
Joue moi aussi des marches de cortège
Défilant avenue de la gare
Devant madame Farine qui dit :
« Quelle est belle la fête ! »
Car elle voit sa petite fille,
Jolie, parmi les majorettes
Avec ses yeux qui brillent.

Rien n’est à moi
Tout est à eux
A eux, à eux, à eux, à eux.
Rien n’est à moi
Tout est à eux
A eux, à eux, à eux, à eux.

Joue moi des airs de vacances
Qu’on n’peut pas entendre dans les night clubs
Des airs qui sentent encore si bon l’enfance
Quand grand-père chantait dans son tub
Des airs qui font comme ça : « Poum, poum »
Entrons dans la danse !
Des airs purs, gais et charmants,
Des airs qui disent qu’on est en France,
A présent et comme avant.
Ouvrons le ban !

Rien n’est à moi
Tout est à eux
A eux, à eux, à eux, à eux.
Rien n’est à moi
Tout est à eux
A eux, à eux, à eux, à eux.


 Prélude à l’Après-midi d’un faune

Claude Debussy


SAMBRE  ET  MEUSE

avec LES COULEURS, Bleu, Blanc et Bleu Cerise


HIER  ENCORE

Charles Aznavour    Georges Garvarentz


Et si ma vison ne vous convainc pas, voici le blog de Wendy.

http://www.wendy-leblog.com/2015/06/leffondrement-programme-de-la-pyramide_3.html

Ce monde est impertinent!



S.  CARVAJAL

Management  Stratégique  Industriel  &  Innovations

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.