QUOI MA GUEULE ?

tiré d’un article que vous n’aurez aucun mal à trouver.

 

Le journal Le Monde rappelle l’enjeu autour de ces contrats en déshérence:

« Les sommes présentes sur les contrats d’assurance-vie qui n’ont pas été réglées aux bénéficiaires après le décès d’un assuré sont estimées à plusieurs centaines de millions d’euros par les assureurs. Mais les pouvoirs publics évoquent, quant à eux, plusieurs milliards d’euros. »

La pénalité la plus importante, de 50 millions d’euros, avait été infligée en décembre 2014 à Axxx z Vie pour ne pas avoir suffisamment appliqué la loi de 2007. Cette dernière a renforcé les obligations des compagnies en matière d’identification de leurs clients décédés et de recherche des bénéficiaires de leurs contrats.


NON!

Je n’ose y croire une société, qui prendrait les français et pas qu’eux, POUR DES GOGOS?

Combien de milliers d’entre nous sont ils millionnaires et n’en savent rien ?

Que dit le Syndicat des Millionnaires ?

Que dit l’État Civil, des p’ti dzeunnes de plus de 150ans, cela doit se repérer, ils doivent pas marcher bien vite à 150 ans.

Que sont ces LOIS, que des sociétés feignent d’ignorer ?

Quel est il cet état de choses ?

Un vieux mot me revient ; ABUS.

SOMMES NOUS DONC D


ES GAMINS ?

SOMMES NOUS DES MINEURS ?

NOUS SOMMES SI PEU CITOYENS, QUE DES SOCIÉTÉS  COMMERCIALES, OUBLIENT DE DIRE MERCI, APRÈS AVOIR PRIS NOTRE POGNON ?

IL SEMBLE !




http://www.latribune.fr/ vos-finances/epargne/20131205trib000799476/comptes-bancaires-en-desherence-la-machine-legislative-est-en-marche.html

La Cour des comptes estimait que 1,487 milliards d’euros dorment sur des comptes de personnes décédées dans un rapport paru en juin.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.