LA PERTE DE REPÈRES DANS LES SCIENCES. Et la disparition de la technologie.

LE  MONDE  TECHNIQUE


NOTIONS DE GRANDEUR ET PRÉCISON


Les règles à calculer étaient intensivement utilisées pour les calculs approchés, depuis le XVIIe siècle, il existait des règles scientifiques et des règles pour les métiers, pour l’hydraulique par exemple

L’apparition des calculatrices avec puce électroniques entraina la disparition des règles à calculer, vers 1970,

Utilisées par les scientifiques, les ingénieurs, les techniciens, à l’époque récente et utilisant la dimension en base 10 des nombres utilisés.

Les règles à calcul apportaient une aide appréciable pour :

évaluer des nombres issus de calculs (autres qu’addition – soustraction ) qui pouvaient avec un peu de logique et d’entraînement être exécutés plus rapidement qu’avec l’abaque ;
la détermination des valeurs complexes comme les logs ou la trigonométrie sans avoir recours à une table.

De plus, simples de conception, elles étaient faciles et relativement* bon marché à fabriquer et d’une très bonne précision, améliorée par un curseur faisant loupe.

*Cet instrument scientifique, assez facile à fabriquer était malheureusement, toujours à cause du Marketing, assez cher, compte tenu des salaires de l’époque, surtout si vous débutiez dans les études.



Amedeo Avogadro


le nombre d’Avogadro (ou constante d’Avogadro), noté NA1, est défini comme le nombre d’entités, qui se trouvent dans une mole.

Il correspond pour le Carbone, au nombre d’atomes de Carbone dans 12 grammes de l’isotope 12 du Carbone.

Il correspond pour l’Oxygène, au nombre d’atomes d’Oxygène dans 16 grammes de l’isotope 16 d’Oxygène.

etc…..

De par sa définition, le nombre d’Avogadro possède une dimension, et une unité d’expression dans le système international d’unités : la mole à la puissance moins un. Sa valeur numérique est :

NA = 6,022 141 29(27)×1023 mol−1.

souvent noté NA = 6,02×1023 mol−1. pour les calculs

ou encore (environ 600 000 milliards de milliards d’unités).

Le nombre d’Avogadro est nommé en l’honneur du physicien et chimiste italien Amédéo AVOGRADO (1776 – 1856).



Il y a peu sur un forum, où il était question d’ordres de grandeurs, je disais que le nombre d’Avogrado était, de tête, à quarante ans de distance 6,02×1024,.

En fait je me trompais d’une unité, je majorais la réalité de cette unité.

Mais si mon erreur était une vraie erreur, la réponse reçue fut une preuve de plus, que le scientifique, qui me répondait lui, n’avait en fait aucune notion de ce qu’était le nombre d’Avogrado, car suivant lui, il s’agissant non pas d’une puissance 23, mais d’une exponentielle 23.


 




Voilà le petit monde des scientifiques et des techniciens.


Comment voulez vous, que nous puissions avancer?

Quand le chef ignore la réalité des choses, les choses elles, se mettent en perspectives de plus en plus inatteignables.


On passe de la normenklatura, les chefs sont chefs, parce que fils de chefs, à la Klingonisation du monde scientifique…. cf star trek


 

S.  CARVAJAL

Management  Stratégique  Industriel  &  Innovations


Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.