ET LE CANARD DEVINT VOLAILLE …

UN  GRAND  ROMAN  À  SUSPENSE,  QUI  SE  DÉROULE  MAINTENANT.


Étonnante coïncidence: apparition de la grippe aviaire et de la volonté de faire disparaître les denrées festives de notre monde européen.

20 % au minimum, c’est ce que représentent les denrées festives dans le budget de la France.

Influez à la disparition de ces marchés,  foie gras, confiseries et vous aurez des centaines de milliers de chômeurs en plus .

Sans parler de la disparition des compétences, primaires les secondaires et les services.Perdues ces compétences ne se retrouveront plus.

Au bas mot un bon million de personnes de plus, qui se trouveront sans salaires ni couverture sociale.


MAIS  QUELS  TALENTS !


Reconstituez le lien pour un avis plus nuancè et moins objectif que le mien.


http://www.usinenouvelle.com/

article/

vrai-ou-faux-la-filiere-foie-gras-est-elle-vraiment-en-crise.N375695


Ou bien, une opportunité d’entrée dans un marchè, qui se restructure, mais pour entrer, il faudra faire preuve de qualités, et viser réellement l’excellence.


Mais pour cela il faut savoir de quoi nous parlons, et savoir comment faire.

Le foie gras d’oie élevée au maïs et au gras, non merci.


S.  CARVAJAL

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.