UNE REPRENEUR !

C’EST  PAS  UN  ENTREPRENEUR !


Ce mastère professionnel de trois ans maximum sera disponible dès la rentrée 2016. Ce dernier aura pour vocation de former de futurs adjoints de dirigeants de PME, de futurs créateurs et repreneurs d’entreprises. Cette formation existe actuellement sur les campus IGS de Paris et de Lyon.

Un entrepreneur possède une idée, un produit technique, et veut produire en créant son entreprise, c’est pas un commerçant ni un administratif.


 Langue de Plâtre.

Les pôles de compétitivité n’ont pas été réellement impliqués dans les 34 plans d’Arnaud Montebourg transformés par la suite en 10 solutions par Emmanuel Macron

Les projets collaboratifs menés sont pourtant souvent en phase avec les enjeux identifiés mais le lien n’a jamais été clairement affirmé et l’existence de 70 pôles sur les thématiques les plus variées complexifie la situation.

L’association française des pôles de compétitivité en est consciente. Son patron Jean-Luc Beylat, président du pôle systematic en est désormais un convaincu :  » il faut mettre la dynamique de la Nouvelle France industrielle dans les pôles ». Ce sera clé pour bénéficier du soutien de l’action publique qui ne peut pas courir soixante-dix lièvres à la fois.

L’Industrie, ce n’est pas non plus la finance !



S. CARVAJAL

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.