MAINTENANT QUE VOUS SAVEZ . +++

SUR UNE IDÉE DE L’INGÉNIEUR BERTIN.

UN AÉROTRAIN EURO-ASIATIQUE.


Non pas le pouss pouss, ou tire tire, que les Saxons et leurs cousins chinois, veulent mettre en service sur la route de la soie.

Réchauffer les restes, voilà les grands innovateurs, que sont nos voisins, outre rhin, grands adaptateurs de techniques étrangères.
Il y a en Europe de vrais  innovateurs, ils sont plus humble mais ceux sont eux, qui font avancer la roue de la civilisation.

Disons au sol plus de 10 500Km, en passant par le Kazakhstan, la Mongolie la Chine, Russie bien sûr et jusqu’en Corée.

Un Train mais pas avec des rails, pas un IGV, pas un TGV, pas cela, non un aérotrain, à suspension pneumatique, et d’un module bien plus grand qu’un train.

Savez vous qu’on trouve des routes qui étaient anciennement ferrées un peu partout en Occident dans d’anciennes mines, avec écartement étroit et certaines tellement vieilles que leurs tracés est en partie sous l’eau de la mediterrannée ?

Prototype à petite échelle de la version deux de l’aérotrain de l’ingénieur BERTIN. Par hasard ce modèle était en allemagne, en démonstration…. ACH DIE FRANSOZICH TOUCH !!!

Coussin d’Air.

Abandonnons le rail et la roue, passons à quelque chose de sérieux permettant d’atteindre 850 Km/H et plus encore, dans un gabarit digne des européens, pas le rail du 19 ième siècle, c’est dépassè.

La propulsion.

Vu le gabarit cela peut être beaucoup de chose, et le moteur thermique, ou le générateur thermique n’est pas à exclure, pour le principal, pour certaines accélérations, comme sur le modèle de monsieur l’Ingénieur BERTIN, un réacteur d’avion peut servir d’appoint.

….. Plus encore …..


“Paquebot Continental”

_________________ 

copyright

_______

Proposant plus de volume qu’un avion gros porteur, plus de places de passagers et des cabines.

Un Paquebot Continental, aussi rapide qu’un A 380, et nettement moins gourmand.

_____________________

PAQUEBOC

Deux lignes possibles et complémentaires pour une irrigation de l’EURASIE.

Deux lignes, pour mettre l’EurAsie au service des Européens et des Asiatiques.

Bien sûr certains, pourraient avoir envie d’un grand chaos et le retour à la barbarie, c’est bon pour le pillage, mais finalement garder les butins est une grande difficulté pour les pilleurs.

Un petit pas pour une organisation de peuples, qui choisiront

LA CIVILISATION




S. CARVAJAL

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.