GADGETS VS TECHNIQUES.

LA  POLLUTION  AUX  OXYDES  D’AZOTE  COMMENCE  DANS  LA  CHAMBRE  DE  COMBUSTION.



Cas connu d’une marque Européenne.

« Les tests sur route n’ont montré que peu de différence entre les émissions de NOx (oxyde d’azote) mesurées avant et après l’adaptation du logiciel, bien que celles-ci soient toujours trop élevées: cinq fois plus élevées que la norme Euro 5 (180 mg/km). »

« Mais, lors de tests en laboratoire, les organisations belge et italienne ont constaté des émissions plus élevées en NOx que celles mesurées auparavant. Cela semble logique, puisque le logiciel fraudeur a précisément été installé pour diminuer les émissions pendant les tests officiels. Mais, après l’intervention, la voiture dépasse la norme Euro 5 de 25% », constatent encore les associations de défense des droits des consommateurs.

 


Cycle de Carnot dans le diagramme de Clapeyron. AB : détente isotherme ; BC : détente adiabatique ; CD : compression isotherme ; DA : compression adiabatique. https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_de_Carnot




UN PETIT PLUS DE POLLUTION EST ACHEVÉ DANS LE POT CATALYTIQUE…

 

Mais ceci n’est que de la technique du début du siècle précédent, pas la technique du XXI ième siècle.

Regardez bien le cycle de Carnot, tel qu’il est, et imaginez ce qui pourrait se faire…

 

On pourrait …… , en réduisant la pollution, ……., en augmentant la puissance, ….., bien je n’explique pas, pas utile.

Visiblement votre auto vous plait comme elle est, sale et finalement pas si solide, voire craignos.

J’ai tendance à pas aimer: sale, peu solide et craignos, mais je fus mal élevé. ;o)

Il en restera toujours quelque chose.

À suivre……



 

 

J’émets d’énormes réserves sur ce qui est repris ici, la technologie est celle de l’étage catalyseur dans la fabrication de l’acide nitrique donc, étage favorisant l’apparition d’oxydes d’azote N ( Azote N ou Nitrogène N ), la réaction démarre vers 800 °C et vu l’importance de la chimie des Nitrés, explosifs, vernis etc, l’usage de platine, était rendu inévitable.

Technologie issue de la fabrique de gaz Nitrés, Politiquement Adapté pour recueillir un « impôt européen ».

Si vous lisez bien l’effet réducteur de pollution, n’est en fait JAMAIS ATTEINT.

ESCROQUERIE, GADGET

Il provoque trois réactions simultanées :

  1. Une réduction des oxydes d’azote en diazote et en dioxyde de carbone : 2NO + 2CO → N2 + 2CO2
  2. Une oxydation des monoxydes de carbone en dioxyde de carbone : 2CO + O2 → 2CO2
  3. Une oxydation des hydrocarbures imbrulés (HC) en dioxyde de carbone et en eau : 4CxHy + (4x+y)O2 → 4xCO2 + 2yH2O

Le pot n’est efficace qu’à partir d’environ 400 °C,

Composition du pot catalytique.

Voyez :

  Éléments Poids %

Platine (Pt.) 1,40

Palladium (Pd.) 0,80

Rhodium (Rh.) 1,00

Iridium (Ir.) 0,05

12





LE MIRAGE DES PAYS PRODUCTEURS DE PÉTROLE; DONT LES PAYS EUROPÉENS.

LA FRANCE PAR TOTAL ACTIONNAIRE D’ARAMCO, ÉTAIT, EST UN PAYS PRODUCTEUR DE PÉTROLE, MEMBRE DE L’OPEP, COMME LES AUTRES.

CELA EXPLIQUE BIEN DES CHOSES, COMME LE FOOTBALL ET L’IMMOBILIER PARISIEN….

Plus bas encore tiré de Wikipédia, savoureux début d’article, dans mon souvenir le catalyseur n’était pas un Métal, mais un métalloïde, l’enseignement de la Chimie et des Sciences pour les nuls conduit à des raccourcis, douteux.

On se demande où le rédacteur a fait l’étude du procédé, car le pétrole à 150 € le baril de 220 litres, me paraissait coûteux, mais c’est perso.

Le même rédacteur ignore que l’effet d’investissement est souvent suivi de l’effet dit  l’exploitation, de la prise de bénéfice et de l’amortissement de l’investissement. Cela s’appelle société INDUSTRIELLE.

Mais surement formé trop vite avec un minimum de moyen, le rédacteur se contente de parler par Ouïe dire.

De Wikipédia

Le procédé Fischer-Tropsch fait intervenir la catalyse de monoxyde de carbone et d’hydrogène en vue de les convertir en hydrocarbure. Dans ce procédé chimique, les catalyseurs les plus courants sont le fer, le cobalt ou le ruthénium, ainsi que le nickel, mais qui nécessite des investissements très lourds, ce qui le rend économiquement vulnérable aux fluctuations à la baisse du cours du pétrole.mais ce dernier aura tendance à former du méthane CH4 (on parle alors de méthanation). L’intérêt de la conversion est de produire du pétrole brut de synthèse à partir de charbon ou de gaz. C’est un procédé très performant en termes de rendement.

PROCÉDÉ PERFORMANT DONC GLOBALEMENT, ET AU NIVEAU SPÉCULATIF : 

PAS BON !

NB: Durant les années 1950, l’Afrique du Sud développa une importante industrie de produits pétroliers synthétiques.

Vous comprenez que le pétrole cher était aussi un impôt MONDIAL, le pétrole extrait et conditionné vaut en fait 12 € le baril de 220 litres, et rendu chez vous disons 20 € le baril, pas 100 e le baril. N’oublions pas la TIPP taxe de presque 500 % sur les produits pétroliers.

 

nrel_ft_diesel_vs_conventional_diesel_photo

Comparaison du gazole synthétique, obtenu par le procédé Fischer-Tropsch, et du gazole erlenmeyer avec liquide jaunâtre, obtenu à partir de pétrole. L’essence synthétique est plus transparente, car moins chargée en soufre et en composés aromatiques.



LE PÉTROLE SYNTHÉTIQUE NE PRÉSENTE QUE DES ENNUIS, PAS TROP DE SOUFRE, PAS TROP DE COMPOSES CANCÉRIGÈNES AROMATIQUES…



 à suivre   ….



Ceci est une autre cause de pollution.

NULL000

A quoi servent les multiples électrodes ?

À RIEN !



 à suivre



Deux autres causes de pollution:

Pneus de petits diamètres et vitesses imposées excessivement basses.

Ceci ne clôt pas le sujet, non.

_____________________________

Autre sujet de pollution.

arbre-c3a0-cames

Savez vous que la consommation augmente en fonction du régime, en fonction du carré du régime, pour être précis.





S.  CARVAJAL

Management Stratégique Industriel & Innovations

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.