DES GÉNÉRAUX AUXQUELS ON NE PENSE PAS.

LE  GÉNÉRAL :  HIVER.


Il ne manque pas un seul bouton sur les pupitres des salles de contrôle des centrales nucléaires françaises.


Dommage, que 20 des 58 réacteurs étaient encore en maintenance, il y a peu, alors que justement dans l’industrie, il est de mode d’arreter pour maintenance, en Mai pour être opérationnel au plus tard fin juillet, on  ne prends pas de risque dans la maintenance industrielle.

Là, je vois de la part des chefs d’E.D.F. un optimisme, que je ne peux pas partager.

Encore une fois, il y a le Général Hiver, qui joue contre nous et aussi le General Electric.

 

cf article en relation avec proposition de penser et construire une meilleure turbine que celle pensèe et construite en france et offerte au general electric.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.