BRÈVES LIBRES.

ASIE ET PACIFIQUE


Enfin, moins pacifique qu’il n’y parait.


Les Chinois tentent à nouveau d’acheter des terres en Australie

Le groupe chinois Shanghai Cred s’associe au puissant groupe minier australien Hancock pour parvenir à ses fins : acheter le premier propriétaire foncier d’Australie, Kidman and Co.

Là il s’agit d’un fait acquit, plus d’une tentative.


Pitiè, si les chinois manquent de Terres, qu’ils me cèdent leur pays, et ailent jouer sur une autre planète.
Chinois et leurs cousins Saxons sont des créateurs de déserts.





Bé Mol, suite à l’incendie de la sibérie, j’espere qu’un Russe un peu prévoyant aura l’idèe de semer par ci par là en sibérie des champs, pas de grands champs,  deux hectares, pas en semis serrès, de l’orge d’hiver.

En général, cela pousse assez bien, pas d’entretien, il s’agit de fixer le sol, et rien n’empèche ensuite de récolter ce qui fût semé.

Investissement quasi nul, rapport intéressant, pas tellement un grand rapport économique, mais écologique, dans le vrai sens du mot, il reste surement des animaux survivants autant les nourrir surtout si il passent l’hiver et le printemps.

Bien, je ne connais pas les temps des semailles en sibérie, il reste des engins de travaux publique capable de réaliser l’enfouissement des graines, les surfaces à semer ne sont pas énormes, c’est presque symbolique.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.