PORT TOZEUR, TUNISIE. Gd. Travaux

AMENER  DE  L’EAU  « DOUCE »  VERS  L’INTÉRIEUR  DU  PAYS.


Voir un article précédent sur désalinisation, par cryocristalisation, la moins chère au niveau de la puissance.

Le coût ?

Un coût, qui n’a aucune importance, nous parlons de civilisation, pas de marchandages.

Pertes, une énorme quantitè de sel.

Gains, des centaines de milliers d’hectares cultivables et de l’élevage sur terre et dans les eaux.

___________________________________

portozeu

___________________________

L’eau douce serait apportée, sans trop de frais, par pipe line, plutôt une paire de pipelines, eau venant de la désalinisation, à usage des populations et des productions.

Le coût du pompage est voisin de ZÉRO, si on oublie le prix des pipe lines.

La désalinisation coûte, mais finalement pas si chère, car procédé de cryocristalisation, le moins pis et un des moins chers.

Bien sûr, il est aussi possible, en plus de cela de mener de l’eau de mer, puisèe le plus profond possible, là où elle est plus froide et moins salèe.

Cela ouvre la porte à la production halieutique, beaucoup d’espèces acceptent des profondeurs moyennes.

Puis il y a la partie aménagement, l’innondation, les innondations se feraient par paliers, et dans ces paliers il y aurait des bacs en bétons sur des dizaines d’hectares couverts pour l’élevage de poissons, crustacès, etc.

Il faudra ne pas oublier le transport fluvial, par péniches à moteur et écluses en plus de la route et du rail (rail spécial).



Il existe un certain nombre d’espèce végétales, qui se développent en eaux saumâtres, donc le projet est viable.

Pour les végétaux plus sensibles, eau complétement désalinisèe, par des groupes de plusieurs milliers de mètres cube par jour, la chaleur solaire peut aider.



Des salaires et de la sécuritè pour des centaines de milliers de personnes, sans compter le tourisme, une station balnéaire à l’intérieur des terres.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.