L’ÉTAT, LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE!

L’ÉTAT  LAÏQUE  FRANÇAIS  RECONNAITRAIT  IL  LE  CARACTÈRE  DIVIN  DE  TOUTES  VIES  FRANÇAISES  ET  NOUS  DÉPOSSÈDERAIT  IL  DE  NOTRE  DROIT  À  NOUS  APPARTENIR  POUR   VOIR  EN  NOUS  DE  « PURS ESPRITS » ?



Extrait d’un article

http://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/don-organes-ce-qui-change-1164243.html

……/…..

Quelle est la règle lorsqu’aucune démarche n’a été effectuée ? 

Note du rédacteur :

IL EXISTE UN PRINCIPE DE DROIT; IL FAUT UN AVIS ÉCLAIRÉ ET UNE VOLONTÉE OFFICIELLEMENT ÉTABLIE. 

L’ABSENCE DE VOLONTÉ OFFICIELLEMENT ÉTABLIE, NE VAUT PAS ACCEPTATION !

Mesdames et Messieurs les Avocats ?


A partir du 1er janvier 2017, le principe du consentement présumé est renforcé : l’absence d’expression du refus vaudra acceptation. Dans la pratique, en cas de forte opposition des proches, les soignants ne devraient pas passer outre.  Pour les enfants mineurs, le don ne peut avoir lieu qu’à la condition que chacun des titulaires de l’autorité parentale y consente par écrit.

Quels organes et tissus peut-on donner de son vivant ? 

Rein, lobe de foie ou de poumon, mais aussi tête de fémur, placenta ou sang du cordon ombilical: la question du don d’organes et de tissus peut aussi se poser de son vivant.
Le rein est ainsi l’organe le plus prélevé, avec près de 3.500 greffes réalisées en 2015, sur 5.700 greffes au total en France l’an dernier.
Les conditions pour donner tout ou partie d’un organe sont très strictes: hormis les critères médicaux, seuls les membres de la famille proche sont éligibles. Depuis 2011, ce cercle a été élargi à tout « personne ayant un lien affectif étroit et stable depuis au moins deux ans avec le receveur ».

Les chiffres

Plus de 5.700 greffes d’organes ont été réalisées l’an dernier en France, en progression de 7% par rapport à 2014, plaçant le pays au premier rang européen. Dans le même temps, la plus de 21.000 personnes étaient en attente de greffe fin 2015, un chiffre qui a doublé en vingt ans.





Le Rédacteur de la ligue chrétienne, s’étonne sincérement et humblement du silence, très profond, et cependant pesant,  des autoritès religieuses sur ce sujet !

Ceci d’autant que ces autoritès possèdent un avis, exprimé officiellement !

… voir plus bas, cf céllules souches



Au  niveau  scientifique :


IL EXISTE UNE AUTRE FAÇON DE FAIRE, QUI À L’AVAL DES AUTORITÉS ÉCCLÉSIASTIQUES (conférence des évéques de France il y a quelques, 2 ou 3 annèes).

À SAVOIR, LA CULTURE DE CÉLLULES SOUCHES, IL N’EST PLUS BESOIN DE PRÉLEVER DU SANG OU AUTRE ORGANE.


LA CULTURE DE CÉLLULES SOUCHES, EST LA RÉPONSE A TOUT CES BESOINS,  EN ORGANES DE RECHANGE.


D’AUTANT QUE CE FAISANT, PLUS DE RISQUES DE REJETS. 


GREFFE AUTOGÈNE =  SUIS GENERIS.




PAS BESOIN DE PRÉLÈVEMENT D’ORGANES, INUTILE.


RESPECTONS LE CARACTÈRE DIVIN, DE LA CRÉATION !

RESPECTONS LA CONSTITUTION FRANÇAISE, ET LES CODES DE LOIS !


S. CARVAJAL

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.