UN MODÈLE INQUIETANT. Mise à jour 9 H 45

VOICI  LE  MODÈLE  INQUIETANT.



IL  S’AGIT  DE  DONNÉES.


ET IL S’AGIT D’UNE ÉTUDE THÉORIQUE, SANS MODÈLE CONNU.

UNE ÉTUDE THÉORIQUE ET PRATIQUE.

Je n’ai aucune bibliographie à vous proposer.


Vous aurez accès aux mêmes donnèes que moi, ici : http://www.emsc-csem.org/


CE N’EST PAS UNE SCIENCE, NI UNE TECHNIQUE.

SI ON OBTENAIT LES RENSEIGNEMENTS UTILES, CORDONNÉES GPS, ALTITUDES, COMPRESSION DES SOLS, AXES (quoique les axes principaux soient sur cette carte), DÉPLACEMENTS RELATIFS, ETC……


5 H 30 30 Mars 2017


9 H 45 30 Mars 2017


IL S’AGIT AUSSI D’EXTRAPOLATIONS.

LE CERCLE JAUNE, C’EST  UNE ZONE DE COMPRESSION, DES ONDES DE COMPRESSIONS, QUI VIENNENT DE DIVERS ENDROITS.

LES LIGNES ROUGES, SONT DIFFERENTES FAILLES ET FRACTURES ACTIVES EN CE MOMENT.





QUESTION  : TSUNAMI.

LA QUESTION EST OUVERTE, ON VOIT DE PLUS EN PLUS DE SÉISMES AUX LARGES DU MAROC, ESPAGNE, PORTUGAL.

______________________

Qu’est ce qui peut casser une vague géante ?

Un ensemble coordonnè d’exposions conventionnelles dans la masse de la vague, je dirai, réduirait l’effet de cette vague, en cassant sa dynamique.

Cela peut se modéliser, pas chez moi, mais cela peut se modeliser.

Ensuite, suivant les simulations, on choisit les zones de plus forts risques, sans oublier qu’une vague c’est d’abord un reflux très important, qui précede la vague.

Il doit être possible avec des capteurs en mer, dans l’Océan, de connaître à une demi heure, vingt munutes, la possibilité d’une vague.



Suposons une vague qui aille à 400 Km/H, il faut au minimum des capteurs à diverses profondeurs, à plus de 200 Kms des côtes, et un systeme de recueillement et analyses de donnèes.

Un tel système, peut laisser 20 à 25 minutes pour évacuer des populations.

Je ne parle pas de matériels, que des personnes, des autoroutes qu on met à sens unique, etc…

Sachant que déplacer les personnes malades, vers des lieux de soins en altitude,  doit être pensè dans les quinze jours avants, c’est à dire dès aujourd’hui.

Non pas que je puisse rien prévoir en matière de délai, c’est une simulation en l’air.

_______________________

https://laliguechretienne.wordpress.com/2015/03/15/landalousie-subit-un-important-tsunami-chaque-millenaire/

___________________________

Suposons encore que la grande majorité des gens aient eut le temps de monter en altitude (500m mini), un des Tsunami, qui a ravagé l’espagne ( suivant moi, et divers éléments au sol ) était une vague de plusieurs centaines de mètres de haut ( en andalousie ).


Il faut aussi, un système d’explosions commandèes à terre, sur le passage de la vague, pour éviter au possible, une répétition, d’un tel scénario.


Le principe est IDIOT, le souffle de l’explosion peut donner des effets dévastateurs, localement, mais suivant moi le cumul de ces explosions, ( pour peu qu’on agisse suivant un modèle, à definir, il s’agit d’un front d’onde, cela possède une dynamique, qui est connue, quantabilisable, et les moyens de détruire les fronts d’ondes sont connus ) diminuera la dynamique de la vague.


Encore une fois, cela peut se simuler en laboratoires, je ne suis pas équipé pour faire cela, j’ai un vieux tromblon et pratiquement aucun progiciels.

___________________

___________________

Il y avait un autre article sur ce blog et sur le sujet des tsunami, en 2014 ou 2015, je ne le retouve pas, il est complémentaire à tout ceci, il y avait quelques illustrations, de mémoire.

____________________________________________________

S. CARVAJAL

____________________________________________________

https://laliguechretienne.wordpress.com/2015/02/16/seisme-1-755-lisbonne/

https://laliguechretienne.wordpress.com/2013/12/19/seisme-incroyablement-profond-en-france-metropolitaine/

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.