GASTRONOMIE ET HONNEUR.

HONNEUR AUX VRAIES RECETTES ET AUX GASTRONOMES.


Afin de vous proposer une recette d’aïoli, j’ai du subir plusieurs dizaines de soit disant recettes d’aïloli, avec des oeufs, du citron vert, de la pomme de terre.



NON L’AÏOLI N’EST PAS UNE MAYONNAISE !

Ainsi donc, par voie de conséquence une mayonnaise, ce n’est pas de l’aïoli.



Il faut de l’aïl frais, c’est de saison, du sel, de l’huile d’olive, un mortier et un pilon, un travail régulier et patient. Pas d’oeuf.


ATTENTION !
EN CAS DE DANGER SEULEMENT.


Si vous allez trop vite dans l’ajout d’huile et cassiez le processus d’émulsionnement, si vous avez raté l’aïoli, ne jettez pas, gardez le et ajoutez un peu de jus de citron, et remuez gentiment.

Mais sinon, pas de jus de citron dans l’aïoli, il faut du temps, mais c’est la seule façon de bien faire.



______________________

 


 

Pourquoi des recettes en Espagnol ?

Parce que je n’en a pas trouvées de vraies, en Français, trop d’artistes du mortier, et pas suffisament de cuisiniers.



La mode googlesque et babbelesque fait, que tout vaut tout.

Et bien NON!


Ainsi il est pratiquement impossible de voir une vraie recette de coq au vin, pensez qu’ils sont nombreux à confondre vin pour extractions des déchéts et « marinade ».

Dans la recette du coq au vin, le vin est à jeter, il ne s’agit pas de marinade. NON.

Vous avez un champion galactique chargé d’hormones masculines, le COQ, plein de Testostérones, le vin dans lequel vous le ferez tremper est pour évacuer les hormones.



Il se fait l’inverse, une preuve, allez donc visionner les recettes dites authentiques qui confondent Coq avec poularde (pour une poularde, on imagine une marinade, histoire d’apporter du goût), des cuisiniers, se servent de ce vin gorgé de testostérones, ils chauffent le vin et concentrent les testostérones, pour finalement les ajouter à la recette.



C’est un délit, c’est un crime.


S. CARVAJAL




Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.