ON NE NOUS DIT PAS TOUT.

BIEN  ENTENDU,  C’EST  VRAI.


Pourquoi voudriez vous tout savoir ?


Déjà, obtenir des faits authentiques, ce serait bien.

Non?



Et bien figurez vous, en prenant du temps et en vous investissant, vous êtes à même d’obtenir des faits, et en discutant, vous pouvez en obtenir d’autres, cela est donné à chacun.


Mais si en plus d’aller chercher des faits, vous possédez un ou plusieurs métiers, vous aurez par l’expérience, une sorte de décodeur, cela s’appelle aussi habitude, c’est à dire, vous aimez le bien, le beau et le bon, vous n’êtes pas seul dans ce cas, mais les faits eux sont issus de pratiques, qui ne sont pas forcemment, bien, belles et bonnes.


La supériorité très relative, mais réelle, du manuel, par rapport au non manuel, il s’agit d’une discipline, j’explique, quelqu’undemandait à un guitarriste virtuose, Maître à quoi pensez vous quand vous sonnez de la guitarre, pensez vous aux notes, à la partition ?

Le guitarriste, répondit, non, figurez vous, je pense à autres choses.



Comprenez en maîtrisant ses gestes de virtuose, le manuel qui possède un métier, libère son esprit en s’astreignant une démarche largement connue et presque automatique de production d’oeuvres de toutes sortes?

Une discipline de libération des esprits?


Alors que grosso modo, le faux philosophe produit des concepts, sans réelle application et n’obtient de ses mains aucune oeuvre, sauf des trombonnes aux formes bizarres. Cela se comprend mieux quand on sait que les faux philosophes sont élevès aux doutes et au relativisme, ignorent et méprisent, le bien , le beau et le bon, et donc ne sont pas apte à concevoir la vérité.


Rappel, les Bénédictins, qui étaient des gens de lettres, des copiste et producteurs de manuels techniques, étaient forcès aux travaux manuels, pour leur apprendre l’humilité, certes, mais surtout pour comprendre t la pratique de la vérité, qui chacun le sait, avance en s’appuyant sur la vérité.



LE BON TRAVAIL MANUEL, BIEN COMPRIS EST UNE MÉDITATION ACTIVE ET PRODUCTIVE.


Et la méditation possède sur le corps des effets innatendus.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.