SANS DIAGNOSTIQUE. MAIS UNE ANALYSE, CEPENDANT.

SANS  DIAGNOSTIQUE.

JE  N’AI  AUCUN  MATÉRIEL,  POUR  ÉVALUER  LES  ZONES  (potentiellement) PLUS  RISQUÉES  QUE  D’AUTRES.

IL  Y  A  DES  LABO  DE  GÉOLOGIE,  DE  GÉOMORPHOLOGIE,  ETC.


J’ai juste un peu d’expérience et un peu de compétence, je ramène pas ma fraise, mais si vous voyez un feu, la première réaction, n’est elle pas d’éteindre le feu ?


Petit séïsme entre Rrieutor de randon et Laubert, pas loin de Mende.

 

 

 

Magnitude ML 2.2
Region FRANCE
Date time 2017-10-11 10:45:31.8 UTC
Location 44.60 N ; 3.60 E
Depth 2 km
Distances 287 km NE of Andorra la Vella, Andorra / pop: 20,500 / local time: 12:45:31.8 2017-10-11
112 km N of Montpellier, France / pop: 249,000 / local time: 12:45:31.8 2017-10-11
12 km NE of Mende, France / pop: 14,900 / local time: 12:45:31.8 2017-10-11

Des failles importantes se croisent en France et un peu partout dans l’ouest de l’Europe, la vrai Europe est typiquement occidentale et atlantique.

En France, les risques majeurs, les risques industriels sont sur la vallée du Rhône.



Les risques Humains sont eux partout entre vendée et pays niçois, entre pays basque et massif central.



Ce n’est pas pour rien que nous trouvons des volcans en France, et si on l’oubliais, il y en a un à aix en Provence, Aix étant située dans la cuvette du volcan.


AQUAE SEXTIAE, LES SIX SOURCES « CHAUDES ».


Il y a plus d’un siécle, 1909, un très fort séïsme secouait Grans, Lambesc, etc…

C’était un séïsme de magnitude 6,2 suivant l’échelle connue de nos jours, il y a eut interpolation.

Les risques sont aussi sur les littoraux, atlantiques, et méditerrannéens.

A quoi faut il s’attendre ?

La question, ne se pose pas, il n’y a pas d’historique de telles activités sismiques, tout ce que vous pourriez retirer, c’est qu’il y a des zones molles, qui se déformeront , par exemple les Landes, en Espagne le pays Aragonais (catamachin chose, connaît pas. Parlarem: François ou Castillan ou Gallicien..) pays Aragonais dont on exploite le blason en Espagne et France en ignorant superbement, que ce blason n’appartient à aucun de ces états, c’est un blason d’un fils d’ANJOU.

Mais républiques et royaumes font comme bon leurs semblent, fi des droits …!

Les zones dures, elles se fendront ou casseront, ou riperont les unes sur les autres, il y a trop de variables et cela n’est pas mon métier.

Cependant, comme personne ne s’interesse à cet état de faits, je tiens la rubrique, qui la veut, la récupère, GRATIS PRO DEO GRATIAS!
Les zones dures, encore, les Pyrénnes ( ce qu’encore par amnésie appelons pyrennées, comme la « cataaaastrophe machin chose », qui s’appelel ARAGON), Le sud et l’est du massif central, les préalpes, les alpes du sud, le briançonnais et les savoies, drôme, en allant vers la suisse ou CH.

Ceci pour le continent.

Les îles.

La Sardaigne, la Corse et les Baléares sont elles aussi soumises à compression, voir entre sardaigne et corse, soulévement, qui est connu et qui est un processus, en vois de finalisation, qui devrait permettre aux Corses d’aller à pieds secs en Sardaigne et réciproquement.

Baléares, risque d’agrandissement des îles.

Atlantique.

Atlantique, en dehors d’un grave problème, encore une fois c’est juste de l’expérience et une compétence chèrement acquise, pas eut d eprofesseurs sur le sujet. Il y en a t il quels sont leurs outils, moi les outils, je n’en ai pas.
Atlantique, à moins d’assister à l’apparition de plusieurs séïsmes simultannès, rien de bien grave.

Je n’oublie pas le sud de l’europe, que nous appelons improprement Afrique du Nord, (on se demande pourquoi saint LOUIS faisait la guerre pour reconquérir les terres de tunis), simplement parce que c’était son héritage, de sol Européen.

Là en europe du sud, improprement appelé afrique du Nord, je répète, au cas où.
Il y a moins de failles : quelques, peu, nord sud, et une grande sud est nord ouest, le Maroc étant composite, plusieurs morceaux de plaques d’europe, et de l’ancinne mer sahara, en cas de séïsme, pluriels, pourrait voir apparaître un tsunami, pour l’instant, pas de signe, mais encore une fois.

Je ne fais que passer, il y avait une étude où personne n’allait, je suis entré.

Tsunnami.

Pour les tsunami en Espagne et Potugal, jusqu’à présent pas moyen de savoir, mais possiblement pas de Tsunami, tout ce que j’évoque et écris se base sur les terres et 300 Kms en dehors des littoraux, après, j’ai pas de données.

LA  PERTURBATION

Le perturbateur, il faut bien que la perturbation ait une origine, j’ai cru qu’il y avait deux points origine, je ne suis pas persuadé qu’il n’y en ait pas deux, mais un point est connu une singularitè apparente, on peut la relever sur les cartes, elle se situe, la zone perturbatrice en atlantique sud en regard des deux continents Méandros (antarctique ouest) et Ostrakon (antarctique est), nommés par moi, il faut tout faire, ici bas.

Voilà ceci n’est pas un diagnostique, ce sont des appréciations, rien de scientifique, que du vécu, de l’expérience et un peu de compétences issues de la pression exercèe sur l’experience.



 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.