EURO, OR NOT EURO ?

P’têt ben qu’oui, p’têt ben que non ?


Le président de la BCE Mario Draghi a annoncé qu’en 2018, les taux d’intérêt proches de zéro resteraient inchangés et que les rachats de dettes publiques et d’entreprises seraient réduits de 60 à 30 milliards d’euros par mois. Cela ne ferait que repousser l’effondrement du système financier européen, a déclaré à Sputnik un expert allemand.

La politique pratiquée par Mario Draghi et la Banque centrale européenne (BCE) qu’il dirige est une «catastrophe», a estimé dans un entretien accordé à Sputnik l’expert financier allemand Marc Friedrich.

 

…./…

«L’euro est atteint d’un cancer en stade terminal»


https://fr.sputniknews.com/economie/201710301033672691-euro-bce-draghi-effondrement-interet-inflation/

 

Sur ce blog l’entrevue du Financier US, monsieur Armstrong, qui disait à Delors et Kohl, il faut pour une monnaie forte d’abord apurrer la dette. Ce que ses intterlocuteurs ont catégoriquement refusè, pas une option.

Cf youtube Mr Martin Armstrong, analyste financier et ex gêolier … cela n’enlève rien à ses compétences, car ce sont les compétences qui ont alertè l’état US et ont été la cause de son incarcération arbitraire, dans nos temps troublès les « bons point »s sont d’abord pour les criminels, et les « honneurs » aussi !

 

dés le début de la vidéo 40 ième seconde


 

Essai, ne pas reproduire, sous peine de poursuites judicieuses. ;o)

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.