CE BLOG PUBLIE LES APPELS AUX DONS. Diocèse de GAP

__

 Reçu dans ma boîte aux courriels, je fais suivre.

Loi de monsieur Napoléon Premier empereur des français, toute administration et donc chacun (chaque citoyen), se doit de faire suivre, tout courrier, vers son destinataire.

Et je précise, sans ouvrir ni prendre connaissance du message…..

 

Nos dons pour la mission

 

REDONNONS TOUT SON SENS À NOËL ! - JE DONNE

Dans quelques jours, nous célèbrerons la naissance du Sauveur. C’est une grande joie pour nous tous, chrétiens de tous les pays !

Pour annoncer au monde cette Bonne Nouvelle, nous pouvons compter sur l’engagement de nos prêtres, qui portent la Parole dans nos paroisses, nos quartiers, nos villes et nos villages…

Mais en cette fin d’année, nous avons besoin de vos dons pour continuer à leur donner les moyens de vivre et d’agir. En effet, 13 % des donateurs au Denier de l’Église n’ont pas encore renouvelé leur soutien cette année : chaque don est précieux et nécessaire pour nous permettre de couvrir les traitements et les salaires de ceux qui font vivre la mission de l’Église.

- * -
 NOUS AVONS BESOIN DE VOUS : MERCI POUR VOTRE DON DE NOËL !
JE DONNE
 N’oubliez pas : les dons au Denier sont déductibles de vos impôts (66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable en 2017).
!
 Rappel : pour bénéficier de ces déductions fiscales avantageuses, votre don doit impérativement nous parvenir d’ici le 31 décembre 2017.

_________________

Désolé, je publie mais  pour ma part le père fouétard est passè et imposè des frais très élevés et indus, parce que je stationnais légalement sur une place pour handicapé avec justificatif européen rectangle bleu avec numéro d’ordre européen derriere le pare brise.

_________

Summum  Jus  Summa  Injuria 

et aussi

Summa  Injuria  Minimum  Jus


Aucun fléau d’aucune balance ne reste en déséquilibre, l’équilibre revient et n’a pas de limites que celles de l’Ordre .

ORDRE  = COSMOS

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.