MINI JUPE OU KILT ?


DISSÉMINATION  DES  TECHNOLOGIES.



 

Et de nouvelles technologies….ailleurs.


K2 Black Panther, Corée.

 




L’apparition de chars K2 Black Panther dans l’armée sud-coréenne en 2007 était complètement inattendue pour bien des spécialistes. Ces véhicules de pointe rapides et mobiles, dotés d’une électronique sophistiquée d’origine sud-coréenne n’avaient rien à envier, voire dépassaient les chars occidentaux. Cela a notamment été rendu possible grâce au régime de secret total en vigueur au sein de l’entreprise Hyundai Rotem. Le Black Panther était testé uniquement sur des polygones à l’abri des regards (et des moyens d’observation), et ses caractéristiques techniques ont été gardées secrètes jusqu’au dernier moment. Séoul craignait sérieusement l’espionnage industriel de la Chine et de la Corée du Nord.


Mais début 2000, plusieurs images de prototypes avec des tourelles entourées de filets de camouflage sont parues dans la presse. Les connaisseurs ont immédiatement déterminé les gabarits et la masse approximative du véhicule, ainsi que son armement principal: une version du canon de 120 mm du groupe allemand Rheinmetall. Mais l’électronique de bord, les moyens de communication et le dispositif de protection active restaient confidentiels. Aujourd’hui, l’armée de l’air sud-coréenne dispose de 100 chars K2. 100 chars supplémentaires devraient entrer en service dans les années à venir.




Contexte


2015


Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en 2015, Frank Haun, le Pdg de l’industriel allemand Krauss-Maffei Wegmann, désormais partenaire du français Nexter au sein de la holding KNDS, avait dit espérer que les travaux concernant le développement d’un nouveau char Lourd auraient bien avancé d’ici 2020.


« La base technologique » des Leclerc et des Leopard 2 « commence à dater » et leur renouvellement « est indispensable », fit valoir M. Haun. Et d’ajouter : « : d’ailleurs, les Russes ne s’y trompent pas, et leurs travaux de développement en la matière avancent à plein régime. »


Que disais je, il  y a peu ?


2018

 

Le parlement allemand a déjà donné son feu vert au financement du projet qui prévoit la modernisation d’une centaine de chars de combat de 3e génération Leopard-2 au niveau de MBT Revolution d’ici 2018.

MBT Revolution est un programme de modernisation modulaire de Rheinmetall, groupe industriel allemand spécialisé dans l’équipement automobile et l’armement.

Les autorités du pays ont également décidé de lancer la production en série d’un char de nouvelle génération d’ici 2030.



Faut il vraiment jouer  »la stratégie » du strapontin ?


Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.