LE NOUVEAU STANDARD DE CENTRALE 4TW/H. suite, suite et peut être fin ?


CENTRALE  SÉCURITAIRE  NON CONVENTIONNELLE  D’UN  TYPE  NOUVEAU .


EXPLOITATION 4 Téra Watt/ Heure

Avec des Sécurités de type CIVIL

( cf fukushima etc.. issues de l’engineering militaire)

PLUS

exploitation ( et maintenance ) plus souple.


J’ai déjà écris sur la production et les sécurités de celle ci, il faut donc parler de l’exploitation de la turbine et des services, je n’irais pas dans l’explication trop en profondeur, il y a des brevets qui peuvent encore être déposés.


Cependant après l’aménagement de la centrale en centrale civile avec des sécurités civiles et de nouvelles technologies actives et passives dans le réacteur,  il restait à parler de la production de l’électricité.

J’ignore volontairement la génération de vapeur, je ne vois pas là d’invention digne de ce nom.



Le but  de mon étude était de réduire les incidents à un minimum et avoir ue centrale rapide et souple, un outil Industriel.


Il fallait trouver un autre réacteur et repenser les sécurités, cela c’est fait et à été l’objet de présentation dans les articles précédents.



Rendre la production d’électricité plus souple et de type industriel, c’est à dire être capable de réagir dans des temps plus courts que ceux connus avec de bien meilleures sécurités.  C’était le but.




En voici  les moyens.


suite , suite et fin ?




Courbe de production d’électricité, réponse à la demande.



Il s’agit bien sûr de la courbe synthétique, telle que vue de l’extérieur de la centrale , c’est à dire il s’agit d’une courbe synthétique issue de deux courbes.


          1. Une courbe  moins souple que le graphique  mais très souple par rapport à l’existant et bien plus en sécurité, c’est la courbe de la production.
          2. Une courbe plus rapide et adaptative venant de l’exploitation.

C’est à dire la gestion brute et la gestion fine.


Dans l’exploitation il y a la turbine, disons du genre  » Arabelle « , pour l’exercice on imaginera une telle turbine, mais conçue par des mécaniciens, celle ci sera plus compacte, plus rapide à produire, et avec des services, c’est à dire, cela ne sera plus un appareil électrique, mais une  machine avec des services.



Je n’irais pas très loin dans l’explication des services, je dirais qu’il y aura  dans l’exploitation un  appareil de  » secours vapeur », chose qui n’existe pas actuellement, il y aura aussi une « assistance au démarrage » rendant le temps de mise en exploitation bien plus court, moins d’une heure.


D’un autre coté,  j’ai déjà parlé de gaz liquéfiés issu de l’eau, ce qui veut dire des capacités industrielles  de froid.


Tout le reste est ….. Politique.

C’est à dire hors de mon contrôle.



S. CARVAJAL

Management Stratégique Industriel & Innovations

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.